FR NL
Commune-Gemeente /Permis de travail en Belgique : les points essentiels

Vous envisagez de travailler en Belgique ? Indépendant ou salarié, il est possible que vous ayez besoin d’une autorisation pour exercer votre métier dans le plat pays. Critères, démarches, délais, on vous explique comment obtenir un permis de travail en Belgique.


Permis de travail : explications

Afin de pouvoir travailler plus de 90 jours en Belgique, certains ressortissants étrangers doivent être en possession d’une autorisation de travail. C’est le cas des personnes ne provenant pas des pays membres de l’Espace économique européen. Les salariés sous contrat de travail, les stagiaires, les étudiants travailleurs, les travailleurs au pair : tous doivent avoir un permis de travail.

Si la demande est acceptée, le demandeur se voit attribuer un permis de travail de 90 jours ou un permis unique.

Dans certains cas, le ressortissant peut être dispensé de permis de travail. Consultez la liste des situations de séjour dispensées pour en savoir plus.

Les travailleurs indépendants doivent, quant à eux, obtenir une carte professionnelle.



Permis de travail Belge

Qui peut en faire la demande ?

Tout ressortissant de pays tiers souhaitant travailler plus de 90 jours en Belgique doit avoir une autorisation de travail pour exercer en Belgique. Il revient à l’employeur d’introduire cette demande auprès de la Région concernée. Cela entraîne automatiquement une demande d’autorisation de séjour.


Quand faire la demande de permis de travail ?

Si vous n’avez pas encore de titre de séjour, votre employeur peut faire la demande avant votre arrivée en Belgique. Si vous avez un titre de séjour valable, la demande devra être faite avant votre entrée en service.


Les démarches pour obtenir un permis de travail

La demande de permis de travail se fait directement auprès des services régionaux de l’emploi par le biais de votre employeur.

Toutefois, avant votre départ, assurez-vous d’avoir ces documents en cours de validité :

  • • un passeport valable (ou la carte d’identité uniquement pour certains pays) :

  • • un visa à demander à l’ambassade ou au consulat belge de votre pays d’origine.

Lors de la demande, le service de l’emploi de la région qui vous concerne vous demandera de fournir les documents suivants :

  • • le justificatif de paiement de la redevance ;

  • • une copie de votre passeport en cours de validité (ou de votre titre de séjour) ;

  • • un justificatif attestant que vous avez les moyens financiers suffisants pour couvrir vos dépenses lors de votre séjour ;

  • • un extrait de casier judiciaire (ou équivalent) pour les personnes de plus de 18 ans ;

  • • un certificat médical ;

  • • un justificatif d’assurance-maladie.


L’assurance-maladie

Lors de votre demande, vous devrez fournir la preuve que vous disposez d’une assurance-maladie. Elle peut être apportée par l’employeur dès votre arrivée en Belgique. Pour cela, il devra remplir une déclaration d’engagement.


Le coût et les délais

Les personnes non dispensées doivent régler une redevance dont le montant diffère selon les situations : de 69 à 366 € (en savoir plus sur la redevance). Cette somme est à payer sur le compte du SPF Intérieur, par virement :

  • • IBAN : BE57 6792 0060 9235

  • • BIC : PCHQBEBB

  • • Banque : BPOST SA, Centrum Monnaie (sans numéro), 1000 Bruxelles

En faisant le virement, pensez à indiquer votre nom, prénom, date de naissance et nationalité en suivant la structure suivante : Nom Prénom Nationalité Date de naissance (JJMMAAAA).


Si votre dossier est complet, la demande sera alors recevable. La Région doit envoyer une copie du dossier à l’Office des étrangers dans un délai de 15 jours. La Région et l’Office des étrangers disposent ensuite d’un délai de 4 mois pour prendre leur décision. En cas de demande complexe, une prolongation du délai peut avoir lieu. Si aucune décision négative n’est prise au cours de ces 4 mois, alors l’autorisation de séjour et de travail est réputée donnée. Le demandeur, l’employeur et l’administration communale sont alors informés de l’acceptation de la demande.


Nous espérons que votre projet de travailler en Belgique verra le jour ! En attendant, bonne continuation dans vos démarches.