FR NL
Commune-Gemeente > Social > Introduire une Demande d’Allocations Familiales en Belgique

Vous attendez un heureux événement ? Toutes nos félicitations ! Vous aurez droit aux allocations familiales pour vous aider dans la gestion de vos charges. Démarches, conditions, montants… Découvrez notre article pour tout comprendre de ces prestations.


Les allocations familiales, qu’est-ce que c’est ?

Les allocations familiales sont une aide versée mensuellement pour compléter vos revenus et compenser les charges liées à votre famille.

En Belgique, la gestion des allocations familiales est régionalisée. Le lieu de résidence de l’enfant détermine la caisse d’allocations familiales qui distribuera les aides. Différents organismes de paiement sont dédiés à ce service, selon les régions :

Ces aides sont versées jusqu’aux 18 ans de votre enfant. Toutefois, selon certains critères, il est possible que votre enfant conserve ce droit après ses 18 ans. Dans ce cas, il percevra ses allocations jusqu’à ses 25 ans ou jusqu’à son premier emploi.



Demander les allocations familiales en Belgique

Les différentes allocations familiales

On distingue différents types d’allocations familiales :

  • • l’allocation de base ;

  • • l’allocation de naissance ;

  • • la prime scolaire ;

  • • les suppléments (famille monoparentale, revenu modeste, enfant atteint d’une affection, orphelin).


Qui peut en bénéficier ?

Les allocations familiales sont destinées aux parents d’enfants âgés de 0 à 18 ans (et jusqu’à 25 ans sous certaines conditions). Selon les situations, les jeunes d’au moins 16 ans ont la possibilité de les percevoir eux-mêmes.

En règle générale, les allocations familiales sont versées à la mère. En cas de séparation, si les enfants sont inscrits à l’adresse du père, celui-ci peut demander à percevoir les allocations. Chez les couples homosexuels, c’est au parent le plus âgé qu’elles sont versées.


Le montant des prestations

Le montant des allocations familiales varie selon votre situation, l’état de santé de votre enfant et son âge. Une majoration peut être accordée aux familles monoparentales, aux parents d’enfants atteints d’une affection ou aux orphelins.

Les montants de base pour les allocations familiales sont les suivants :

Enfant né avant 2020 Enfant né à partir de 2020
0 à 11 ans 154,58 € 165,62 €
12 à 17 ans 165,62 € 176,66 €
18 à 24 ans (pas d’études supérieures) 165,62 € 176,66 €
18 à 24 ans (études supérieures) 176,66 € 187,70 €

Pour retrouver le montant de l’ensemble des prestations (prime de naissance et suppléments), vous pouvez visiter le site de Famiris Brussels.


À quel moment faut-il demander les allocations familiales ?

Renseignez-vous auprès de votre caisse d’allocations familiales pour connaître les démarches exactes, car elles peuvent différer d’un organisme à l’autre. Généralement, vous pouvez faire votre demande dès que vous êtes enceinte. Au 6e mois de grossesse, vous devrez adresser à votre caisse une attestation de votre gynécologue ou de votre sage-femme indiquant la date prévue de l’accouchement.

Après cette étape, vous percevrez, au cours du 7e mois de grossesse, la prime de naissance. Si les démarches n’ont pas été effectuées dans les temps au cours de la grossesse, le montant de la prime de naissance vous sera versé lorsque votre enfant sera inscrit au registre national, après sa naissance. Les premières allocations familiales vous seront versées automatiquement deux mois après la naissance.


Les démarches pour introduire une demande

Les demandes sont à introduire sur le site internet de la caisse d’allocations familiales que vous aurez choisie. Vous devrez renseigner des informations sur vous-même, sur l’autre parent, sur la composition de votre foyer, sur vos revenus, etc.

Il est également possible de faire la demande sur papier avec des formulaires disponibles sur le site internet de votre caisse d’allocations familiales.


Les documents à fournir

Votre caisse d’allocations familiales vous indiquera la liste exacte des pièces à fournir. Il est possible que l’on vous demande :

  • • votre livret de famille ;

  • • l’acte de naissance de votre enfant ;

  • • votre RIB.

Nous vous souhaitons beaucoup de bonheur en famille !